Aumônerie

Le Service Aumônerie

Dans ses statuts et son histoire, on peut voir que la vie spirituelle représente une dimension importante du projet institutionnel de la Fondation protestante Sonnenhof. Chaque personne est vue comme une créature faite à l’image de Dieu, unique, irremplaçable et d’une égale dignité dans sa différence. Le Service Aumônerie est un des signes visibles et concrets de cet enracinement en Jésus Christ. Service transversal et ouvert, il favorise la transmission des racines de la foi chrétienne, un enrichissement mutuel et un rayonnement sur chaque structure et au-delà du Sonnenhof.

Le/la responsable de l’Aumônerie est un(e) pasteur(e) protestant(e) à plein temps, entouré(e) d’une équipe œcuménique de personnels éducatifs relais volontaires, dans chaque lieu de vie et de travail.
Des activités d’aumônerie sont proposées tout au long de l’année à tous les usagers, du plus jeune au plus âgé, résident ou non, et sur tous les sites d’implantation de la Fondation. Ces activités sont diverses et variées, elles vont au culte de groupe au partage d’évangile, en passant par le chant, l’écoute individuelle, la présence verbale et non verbale, les sorties, les week-ends, les méditations,… En principe, il n’y a pas de cultes à la Fondation le dimanche, mais le Service encourage les usagers à participer aux célébrations de leurs communautés locales d’insertion, dans le respect de leur confession, leur religion ou leur souhait.

Pour plus de renseignements, un accompagnement, l’organisation d’une célébration, d’une visite de groupe de paroisse ou en paroisse, d’une retraite ou autre événement, le/la pasteur(e) peut être rencontré(e) sur simple rendez-vous.

 

  

Cycle de soirées-débat sur la thématique :

"Quelle(s) espérance(s) pour notre temps et notre monde ?"

 

Une des orientations fondamentales du Projet institutionnel de la Fondation Protestante Sonnenhof, s’articule autour :

  • de la nécessité de faire vivre les références chrétiennes et les valeurs éthiques et spirituelles affichées,
  • de les rendre accessibles et parlantes de la base au sommet,
  • de consolider le travail de l’aumônerie,
  • de constituer une base de réflexion sur le sens de l’action et la clarification du positionnement éthique

(cf. Projet Institutionnel SONNENHOF 2016).

Dans ce cadre-là, la Fondation se propose d’inviter les salariés, les résidents, leurs proches et un public plus large d’amis et de personnes intéressées, à un cycle de soirées-débat à même de contribuer à leur ressourcement spirituel, à l’approfondissement de leur foi, et de les fortifier/accompagner dans leur quête de sens et d’espérance.

Ce cycle de soirées-débat se construirait autour de la thématique :

« Quelle(s) espérance(s) pour notre temps et notre monde ?».

Il pourrait nous mener jusqu’à l’année 2017, où nous célèbrerons le 500ème anniversaire de la Réforme protestante.
Martin LUTHER (1483-1546), lui-même, nous a légué cette magnifique vision de l’espérance : « même si je savais de façon certaine que la fin du monde allait survenir demain, aujourd’hui je planterais un pommier ! »

Pour la 1ère conférence, tenue le 3 octobre 2014, nous avions demandé au Professeur Frédéric ROGNON de la Faculté de Théologie de Strasbourg, de :

  • poser le cadre de ce cycle de débats
  • de nous donner une définition du concept d’espérance : aux sens religieux, sociologique, sociétal, philosophique…
  • de nous éclairer sur les réalités vécues de l’espérance, en fonction des couches sociologiques, de l’âge des personnes, des différences environnementales et contextuelles.

Lors des soirées suivantes qui devraient se dérouler à un rythme rapproché, nous pourrions aborder différentes déclinaisons du concept d’espérance, en termes :

  • d’éducation,
  • d’environnement et d’écologie
  • de développement durable
  • de mieux vivre ensemble // fracture sociale
  • de réduction de l’individualisme//rencontre interpersonnelle
  • de respect de la vie
  • d’accompagnement du plus faible, de l’isolé, de celui qui est en fin de vie…

Le déroulement des soirées sera défini au fur et à mesure.
Nous les voudrions vivantes et interactives à partir de l’exposé introductif d’un ou de deux intervenants, choisis pour leur compétence dans le domaine et pour une certaine capacité d’attractivité à l’égard du public.

L’appel à témoignage de « témoins d’espérance » est souhaitable aussi. Il authentifierait les contenus des débats.

Nous voulons évidemment proposer des soirées-débat de qualité afin de permettre à chaque participant de trouver un bout de réponse à la question :

« Et toi, t’espères quoi ? »


Le conseil d’aumônerie et d’accompagnement
de l’aumônier de la Fondation SONNENHOF.


Adipso

Site Internet créé par
l'agence web Adipso
localisée à Strasbourg, Alsace

www.adipso.com